15ème réunion du Conseil Scientifique & technique du Puits de carbone forestier PEUGEOT-ONF à l’Ambassade de France à Brasilia

download-pdf
download-image
download-all
jeu, 26/03/2015 - 11:30
(991 Vues)

A quelques mois de la tenue à Paris de la COP 21 (Conférence des Parties du Traité de Kyoto sur le climat), le 15ème Conseil Scientifique et Technique du Puits de Carbone PEUGEOT-ONF, s’est tenu à Brasilia, au sein de l’Ambassade France, du 23 au 25 mars 2015.



Nomination d’un nouveau président du Conseil Scientifique et Technique

 

Après 6 années passées à la présidence du Conseil Scientifique et Technique, le professeur Marcel Bursztyn, directeur du centre de développement durable de l’université fédérale de Brasilia, a souhaité passer la main.

Le comité de pilotage PEUGEOT-ONF remercie le professeur Bursztyn pour son action au cours de cette période, action qui a permis d’inscrire le Puits de carbone forestier au cœur des meilleures pratiques scientifiques internationales.

Le conseil a élu en son sein, un nouveau président, le docteur João Ferraz, coordinateur du département des dynamiques environnementales à l’Institut National de Recherche sur l’Amazonie (INPA), institution de référence sur l’étude du bassin amazonien. Le docteur Ferraz, spécialiste de la sylviculture tropicale, est membre du comité depuis sa fondation au cours de l’année 2000.

Par ailleurs, le comité a coopté deux nouveaux membres en les personnes du docteur Andrea Aguilar Azevedo, directrice des politiques publiques de l’institut de recherche environnementale de l’Amazonie (IPAM), et du docteur Carlos Ferreira de Abreu Castro, coordinateur de l’unité de développement durable du Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) au Brésil, montrant l’intérêt sans cesse renouvelé de la communauté scientifique brésilienne pour un projet unique en son genre.

 

Plan de gestion durable de la forêt naturelle et d’étude scientifique de la réserve privée du patrimoine naturelle (RPPN)

Les travaux du Conseil Scientifique et Technique ont principalement porté sur l’examen de deux plans de gestion durable préparés par ONF Brasil, distinguant 5.000 hectares de forêt tropicale humide d’une part, et d’autre part, 1.800 hectares de forêt à très haute diversité biologique classés depuis 2009 en réserve privée du patrimoine naturel (RPPN).

Le plan d’aménagement portant sur les 5.000 hectares prévoit la mise en place expérimentale d’une exploitation à faible impact visant à alimenter les modèles techniques et économiques de gestion durable de ces écosystèmes riches et complexes. La première étape de la mise en œuvre de ce plan d’aménagement consistera, durant le deuxième semestre 2015, à la mise en place d’un système de placettes permanentes qui s’intégrera aux réseaux national brésilien et international amazonien de suivi de la dynamique forestière.

La mise en réserve naturelle protégée de 1.800 hectares à très haute valeur biologique, a pour but de fournir à la communauté scientifique un terrain d’étude situé au sein d’une des plus fortes zones de biodiversité terrestre. Le plan de gestion étudié contient un diagnostic de la zone et définit strictement les conditions dans lesquelles les activités scientifiques pourront se développer.

Ces deux plans sont actuellement en cours de validation auprès du Ministère de l’Environnement de l’état du Mato Grosso.

 

Une forte dynamique d’absorption du carbone atmosphérique amenée à s’amplifier

17 ans après le démarrage du projet prévu pour une durée totale de 40 ans, 384.000 tonnes de CO2eq ont été absorbés par les 1.900 hectares de plantations, constituées de deux millions d’arbres de plus de 50 essences locales différentes (un fait unique dans les projets de reforestation à but de séquestration de carbone).

Un protocole robuste de mesures annuelles, validé par le standard international VCS (Verified Carbon Standard), montre que la plantation est actuellement en phase maximale de stockage de carbone et permet d’envisager sereinement l’atteinte de l’objectif d’un million de tonnes de CO2eq absorbés par l’écosystème forestier recréé à l’horizon 2038, terme du projet.

 

PEUGEOT, leader de la maîtrise de l’empreinte carbone en Europe

PEUGEOT est la seule marque automobile au monde à avoir développé une politique amont-aval complète à l’égard de la maîtrise des émissions de CO2.

En amont sur son cœur de métier avec le leadership Européen du groupe dans le « CAFE » (Corporate Average Fuel Economy) avec 110,3 g.CO2/km pour une moyenne européenne de 123,7 g.CO2/km (109,5 g.CO2/km pour la seule marque PEUGEOT) et en aval, avec le Puits de carbone forestier PEUGEOT-ONF en Amazonie brésilienne.

Avec ces plans de gestion et d’aménagement préparés par ONF Brasil, PEUGEOT s’inscrit dans les recommandations du GIEC (groupement international des experts sur le climat) en faveur du climat, qui préconise de diminuer fortement la consommation de combustibles fossiles à la source et d’activer en parallèle, l’ensemble des puits de carbone possibles.

 

 

Contacts presse

 

PEUGEOT

www.peugeot-pressepro.com / presse@peugeot.com

 

Marc Bocque \ +33 6 80 21 87 03

marc.bocque@peugeot.com

 

ONF

www.onf.fr/presse_medias/@@index.html

Christine Baroche \ +3 3 6 07 78 09 84

Christine.baroche@onf.fr

 

 

 

PEUGEOT

Présente dans près de 160 pays avec plus de 10 000 points de contacts, PEUGEOT allie partout Exigence, Allure et Emotion.

En 2014 PEUGEOT a réalisé 1 635 000 ventes mondiales, progressé en Europe et en Chine et poursuivi sa dynamique de montée en gamme.

Avec sa « gamme en 8 », entièrement renouvelée, PEUGEOT dispose de la ligne de produit la plus jeune de son histoire.

Le haut niveau de qualité en produits et services, le raffinement du design, le soin du détail et l’expérience de conduite contribuent à l’émotion que procure chaque PEUGEOT.

Avec plus de 60 millions de véhicules vendus, ces qualités sont au cœur de l’engagement de la marque depuis 125 ans.

Scroll