Nouveau Partner Electric : 100 % Partner, 100 % électrique | Média Peugeot France

Nouveau Partner Electric : 100 % Partner, 100 % électrique

download-pdf
download-image
download-all
jeu, 10/01/2013 - 10:45
(1191 Vues)

Avec cette nouvelle version 100 % électrique, Peugeot franchit une étape supplémentaire pour proposer aux professionnels une mobilité responsable adaptée à leurs usages et un nouveau plaisir de conduite.Le nouveau Partner Electric allie les prestations qui font déjà le succès de Partner – style moderne et attractif, modularité et praticité avec le meilleur volume de chargement du segment - à l’agrément de conduite d’une chaîne de traction électrique.Partner Electric est destiné à tous les professionnels soucieux de réduire leur empreinte environnementale et leur facture énergétique.Présenté en première mondiale dans sa version définitive au salon de Bruxelles en janvier 2013, le nouveau Partner Electric sera commercialisé au cours du second trimestre.



Des prestations de référence

Prestations utilitaires
Toutes les prestations de modularité et de capacité de chargement qui font le succès de Partner sont présentes dans Partner Electric.
Disponible en deux longueurs ; L1 de 4,38 m et L2 de 4,63 m, Partner Electric offre le volume de chargement le plus important des fourgonnettes électriques.
Le volume utile atteint 3,3 m3 en L1 avec une longueur utile de 1,80 m et 3,7 m3 en L2 avec une longueur utile de 2,05 m, pour une charge utile allant jusqu’à 695 kg, la meilleure dans sa catégorie.
Avec sa banquette Multi-flex, Partner Electric conserve les prestations exclusives de modularité qui caractérisent Partner depuis son lancement :

  • Cet équipement unique dans le segment des fourgonnettes permet à 3 personnes de prendre place à l’avant. Cet aspect pratique est très apprécié des professionnels, qui peuvent transporter leurs employés et leurs outils d’un chantier à un autre en optimisant les trajets.
  • Le siège passager latéral escamotable permet d’obtenir à la fois un plancher plat et un volume utile augmenté de 400 l. La capacité de chargement est ainsi portée à 3,7 m3 en L1 avec une longueur utile de 3 m et à 4,1 m3 en L2 avec une longueur utile de 3,25 m.
  • L’assise du siège latéral se relève également sur le dossier pour permettre le transport de charges hautes.
  • Le dossier rabattable du siège central assure une fonction de bureau mobile grâce à sa tablette écritoire.

Autonomie
Son autonomie de 170 km sur cycle standard européen (NEDC) positionne Partner Electric en référence sur le segment. La volonté d’offrir la meilleure autonomie a guidé le travail de l’équipe projet durant toute la phase de conception de Partner Electric.
Ce résultat a été obtenu notamment grâce à :

  • une double récupération d’énergie ; à la traditionnelle récupération en phase de décélération - au lever de pied de la pédale d’accélérateur - s’ajoute la récupération en phase de freinage qui permet jusqu’à 10 % d’autonomie supplémentaire suivant le type de parcours,
  • une capacité électrique embarquée record de 22,5 kWh associée à une gestion efficiente de l’énergie,
  • une aérodynamique améliorée, notamment grâce à l’ajout d’un obturateur au niveau de la calandre, d’un carénage sous caisse et d’enjoliveurs de roues,
  • une vitesse maximum limitée à 110 km/h, suffisante dans le cadre d’usage professionnel.

Ceci, associé à un ensemble de dispositifs d’éco-conduite inédit, qui permet au conducteur de maîtriser sa consommation d’énergie, assure en utilisation réelle une autonomie compatible avec les usages des clients de fourgonnettes, dont 70 % effectuent des trajets quotidiens inférieurs à 100 km.
Les 170 km d’autonomie homologués sont atteignables, par exemple en circulation fluide en ville sans climatisation, ni chauffage.
La consommation d’énergie et donc l’autonomie, comme pour un véhicule thermique, dépendent principalement du type de conduite et du profil du parcours, mais d’autres facteurs ont également une influence non négligeable, comme des pneus sous gonflés ou l’utilisation de certains équipements électriques.

Un système de chauffage et de climatisation électrique efficient
Les deux principaux équipements électriques consommateurs d’énergie sont le chauffage et la climatisation.
Pour limiter leur impact Partner Electric propose un système inédit de chauffage et climatisation.
100 % électrique, il chauffe ou refroidit directement l’air soufflé dans l’habitacle permettant ainsi l’atteinte de la température souhaitée plus rapidement qu’avec un système conventionnel.

 

Pour mieux préserver l’énergie du véhicule, le mode « ECO » coupe instantanément le chauffage ou la climatisation tout en maintenant la ventilation de l’habitacle permettant ainsi un gain immédiat d’autonomie. Il est activable par un push situé sur la façade de commandes de climatisation et de chauffage. Le gain d’autonomie potentiel est affiché sur l’écran central avant activation du mode « ECO ».
Partner Electric proposera également en option* une cloison pleine située à l’arrière des sièges. Outre ses prestations sécuritaires d’arrêt de charge, elle permet une montée en température plus rapide de l’habitacle et son maintien prolongé après arrêt de la climatisation ou du chauffage.
(* disponible en cours d’année)

Une recharge pour tous les usages
Pour s’adapter à tous les usages quotidiens, Partner Electric propose 2 types de charge batteries :

  • Une charge rapide s’effectue sur une borne de recharge spécifique alimentée en 380 V triphasé et demande seulement environ 20 minutes pour atteindre 50 % de la capacité de la batterie ou environ 30 minutes pour 80 %.

Le câble spécifique pour la charge rapide, solidaire de la borne, est branché dans la trappe de recharge située sur l’aile arrière gauche du véhicule.

  • Une charge normale s’effectue sur le réseau domestique monophasé 230 V. Le branchement est réalisé dans la trappe de charge normale située sur l’aile avant droite du véhicule et sur une prise domestique :
  • Soit une prise classique ou sécurisée grâce au câble « intelligent » qui identifie le type de prise et adapte automatiquement le courant de charge (jusqu’à 14 A suivant la prise et le pays). En 14 A une charge à 100 % s’effectue en environ 8h30.
  • Soit une borne murale domestique ou de type voirie de 16 A via un câble fourni en option. Une charge à 100 % s’effectue en environ 7h30.

Un coût d’utilisation imbattable
Avec un coût d’utilisation entre 0,9 € et 2 € (moyenne Europe) aux 100 km, selon le prix du kWh du pays, la facture énergétique de Partner électrique est imbattable pour les professionnels, quel que soit le mode de charge utilisé.
Le coût d’entretien est également réduit par rapport à un véhicule à motorisation thermique compte tenu de l’absence de vidange, des pièces d’entretien courant moins nombreuses et des freins moins sollicités grâce à la récupération d’énergie à la décélération.


Des services qui simplifient la vie

Partner Electric proposera une offre de services visant à répondre à la diversité des usages et attentes des clients. Ces services incluront notamment :

- la possibilité en France et en Allemagne de louer la batterie séparément du véhicule,
- la garantie de la batterie et de la chaîne de traction sur 5 ans ou 50 000 km,
- une assistance adaptée,
- une installation facilitée d’infrastructures de charge grâce à des accords de partenariat signés avec des prestataires dans différents pays d’Europe.


Une expérience de conduite inédite

Prestations dynamiques et agréments de conduite
Partner Electric dispose d’un moteur électrique offrant des prestations dynamiques de premier ordre avec une puissance de 49 kW (67 ch) et un couple de 200 Nm disponible instantanément de 0 à 1500 tr/mn. Associé à un réducteur mono-rapport à prise permanente, il en résulte une sensation de brio et de souplesse dès le démarrage et pendant toutes les phases d’accélération, sans avoir à effectuer de changement de rapport.
Dès les premiers tours de roues, le silence de la chaîne de traction plonge le conducteur dans l’expérience nouvelle d’une conduite apaisée. Grâce au silence qui règne à bord les trajets sont moins fatigants et plus conviviaux en permettant une conversation extrêmement aisée entre tous les occupants.
Un power-mètre dans le combiné indique en instantané le niveau de consommation ou la récupération d’énergie (au lever de pied ou au freinage) et une jauge de consommation auxiliaire indique le niveau de consommation du chauffage ou de la climatisation. On se prend très vite au jeu de la récupération optimale de l’énergie à la décélération en adoptant ainsi une conduite fluide et économe.
Bien que propice à une conduite apaisée, Partner Electric ne manque pas de caractère et de vivacité. Dès que le besoin s’en fait sentir, un appui franc sur la pédale d’accélérateur libère le couple moteur instantanément disponible pour une accélération rapide et linéaire.
La fonction d’aide au démarrage en pente « Hill Assist », de série avec l’ESP, associée au fort couple moteur, participe à l’aptitude au décollage en très forte pente (jusqu’à 25 %) de Partner Electric.
La fonction « rampage » au lâcher de pédale de frein, similaire à celle d’une boîte automatique, facilite les manœuvres à basse vitesse.
La gestion fine de la récupération d’énergie pour obtenir une progressivité optimale de la décélération, tant au lever de pied de la pédale d’accélérateur qu’au freinage, procure un confort de conduite remarquable.

 

Poste de conduite
Le conducteur retrouve un poste de conduite classique avec des commandes comparables à celles d’un véhicule thermique : clé de contact, frein à main, sélecteur de marche à quatre positions et deux pédales - comme une voiture à transmission automatique -, des commandes de chauffage et de climatisation…
La rotation de la clé de contact au premier cran alimente les équipements électriques, au deuxième cran elle rend la chaîne de traction opérationnelle. L’allumage sur le combiné d’un voyant vert, accompagné d’un bip sonore rompant le silence, annonce que le véhicule est prêt à partir.
Les principales différences avec un véhicule thermique se trouvent au combiné qui regroupe :
- le power-mètre,
- l’indicateur de niveau de charge de la batterie,
- la jauge de consommation de la climatisation ou du chauffage,
- l’ordinateur de bord indique les informations habituelles avec une consommation en kWh.
Comme sur les versions e-Hdi de Partner avec la boîte de vitesse manuelle pilotée, l’absence du levier de vitesse - remplacé par une molette parfaitement intégrée sur la planche de bord - permet d’améliorer l’habitabilité aux places avant, notamment au bénéfice du passager central.


Maîtrise de l’autonomie en toute sérénité

 Partner Electric réunit un ensemble de dispositifs inédit dans le segment, qui aide le conducteur à adopter une conduite économe et lui permet de maîtriser sa consommation et ainsi d’optimiser l’autonomie de son véhicule, ce en toute sérénité et sécurité.
Adopter une éco-conduite à bord du nouveau Partner Electric se fait avec une grande intuitivité :

  •  Le Power-mètre, bien visible sur la partie gauche du combiné, permet de favoriser une conduite économe en indiquant instantanément les niveaux de consommation ou de récupération d’énergie à la décélération et au freinage, à l’aide d’une aiguille passant devant des zones colorées :

- zone verte : conduite permettant de minimiser la consommation d’énergie,
- zone blanche : conduite peu économe en énergie,
- zone bleue « charge » : récupération d’énergie.

  • La jauge de consommation auxiliaire inédite indique la consommation d’énergie du chauffage ou de la climatisation à l’aide d’une aiguille passant sur des zones de couleurs. La zone verte indique le niveau de consommation auxiliaire le plus bas et la zone rouge le niveau de consommation le plus élevé.
  • L’affichage inédit de l’autonomie supplémentaire possible grâce au mode « ECO » du système de chauffage / climatisation sur l’écran central qui affiche également l’autonomie totale restante, ainsi que la consommation moyenne en kWh/100 km ou en km/kWh.

 

  • La jauge d’énergie, située en haut au centre du combiné côté gauche, indique le niveau de charge de la batterie. Une information progressive est délivrée au conducteur à partir de 20 % de réserve d’énergie afin de lui faciliter la gestion de la fin d’autonomie en toute sérénité et dans les meilleures conditions de sécurité :

- à partir de 20 % de réserve le témoin de jauge s’allume en continu et la puissance de chauffage est progressivement limitée,
- à partir de 10 % de réserve un voyant s’allume et la puissance délivrée est limitée progressivement. L’accélération demandée n’est plus totalement délivrée et le véhicule progresse à vitesse réduite.


Sans compromis avec la sécurité

Sécurité active
Partner Electric se positionne en référence en matière de sécurité.
Les éléments de la batterie sont inclus dans 2 packs idéalement positionnés sous le plancher de part et d’autre de l’essieu arrière, ce qui répartit les masses, abaisse le centre de gravité et confère ainsi au véhicule une bonne stabilité dynamique. Stabilité renforcée par ses équipements de série – outre l’ABS avec Répartiteur Electronique de Freinage (REF) et l’Aide au Freinage d’Urgence (AFU) - Partner Electric est équipé du contrôle électronique de stabilité (ESP), ce qui est inédit dans le segment.
Au lever de pied, l’énergie cinétique des roues entraîne le moteur en mode générateur d’électricité et procure un « frein moteur » supérieur à celui d’un véhicule thermique. L’efficacité du freinage est ainsi assurée par la récupération d’énergie et par le circuit de freinage classique.

Protection de la batterie en cas de choc
Lors de la conception, une forte exigence a été apportée sur la sécurité et la durabilité des éléments de la chaîne de traction électrique.
Les packs batterie, positionnés dans la zone la plus résistante au choc avant, possèdent une structure rigide réalisée à partir de polymère renforcé de fibres de verre. Cette structure inclue des traverses en acier fixées à des éléments de renforts du plancher arrière, qui protègent les packs batterie en cas de choc latéral ou arrière et augmentent la rigidité de la structure du plancher arrière.
Chaque cellule élémentaire (au nombre de 80) de la batterie est surveillée en température, tension et courant et enfermée dans une protection en acier inoxydable. Elles sont regroupées en modules eux-mêmes protégés et positionnés dans la structure du pack. En cas de collision, un système coupe-circuit isole la batterie et les circuits Haute Tension.

 

Sécurité lors de la charge batterie
Les charges sur prise de courant domestique avec mise à la terre s’effectuent à l’aide d’un câble sécurisé par un boîtier assurant un contrôle électronique de la continuité de la ligne de terre et pouvant ainsi interrompre la recharge en cas d’anomalie.
La surveillance des charges, rapides ou normales, est assurée à la fois par les capteurs de tension, de courant et de température des cellules et par le dialogue entre le calculateur spécifique du pack batterie et celui de la borne avec le superviseur (véritable cerveau de la voiture), qui interrompt la charge en cas d’anomalie.
La charge n’est possible que véhicule à l’arrêt et le démarrage du véhicule est désactivé pour rendre impossible un démarrage avec un connecteur de charge resté en place.


Technologie de la chaîne de traction électrique

Le groupe motopropulseur
Le moteur électrique et le réducteur à rapport unique implanté sous capot entraînent les roues avant.
Le moteur électrique à hautes performances de type synchrone à aimants permanents est particulièrement compact pour une puissance de 49 kW (67 ch) et un couple de 200 Nm disponible instantanément de 0 à 1500 tr/mn.
Il est constitué :
- en partie centrale, d’un rotor mobile avec des aimants en périphérie orientant alternativement les pôles (nord/sud) vers l’extérieur ;
- à l’extérieur, d’un stator fixe composé de bobinages alimentés par trois phases de courant indépendantes créant le champ magnétique faisant tourner le rotor.
Il est alimenté en 300 V alternatif triphasé par l’onduleur à partir des 300 V continu de la batterie de traction. L’onduleur régule le courant, la fréquence et la tension selon l’enfoncement de la pédale d’accélérateur. La progressivité de la réponse à l’enfoncement de la pédale a été conçue pour obtenir le meilleur compromis entre prestations dynamiques et consommation d’énergie au bénéfice de l’autonomie.
L’onduleur, le moteur et le réducteur assurent les variations de vitesse de 0 à 110 km/h. Une seule démultiplication fournit un rapport global de 9,93 en marche avant et arrière.
La marche arrière est réalisée par l’inversion du sens de fonctionnement du moteur.

La batterie
Partner Electric est équipé d’une batterie de dernière génération Lithium-ion à forte densité énergétique d’une capacité de 22,5 kWh. Elle permet de stocker plus d’énergie par kilo et par unité de volume.

 

De plus, cette batterie n’a pas d’effet mémoire. Elle peut être rechargée même partiellement pleine sans avoir besoin de faire régulièrement des décharges complètes.
Elle est constituée de 80 cellules de 3,75 V (tension nominale) rassemblées en 5 modules de 16 cellules élémentaires.
Implantée astucieusement sous la forme de 2 packs dans le soubassement du véhicule de part et d’autre du train arrière (3 modules dans le pack avant – 2 modules dans le pack arrière), elle préserve les qualités routières de Partner ainsi que les dimensions utiles de l’espace de chargement.
Chaque module est équipé de 2 CMU (Cell Monitor Unit) qui contrôlent la température, la tension et le courant de chaque cellule.
L’ensemble est complété par un calculateur BMU (Battery Management Unit), qui gère le fonctionnement général de la batterie et optimise en permanence l’efficacité énergétique qui contribue à garantir la meilleure autonomie du véhicule.

Les flux d’énergie
En phase de roulage, l’onduleur transforme le 300 V continu provenant de la batterie en 300 V alternatif pour alimenter le moteur électrique. C’est lui qui pilote le moteur en roulage et en phase de récupération d’énergie.
Le moteur est réversible. Lors des décélérations, il génère une tension alternative transformée par l’onduleur en tension continue pour recharger la batterie de traction (mode « générateur »).
En charge normale, le chargeur embarqué transforme les 230 V alternatif domestique en 300 V continu pour recharger la batterie de traction.
En charge rapide, la borne de charge fournit directement la tension et le courant continu nécessaire pour recharger la batterie de traction. La borne inclut un chargeur alimenté en triphasé 380 V. La batterie de la voiture est alors alimentée par une tension continue monophasée.
La charge est surveillée et pilotée par le dialogue entre le superviseur du véhicule et le calculateur de la borne. Elle s’arrête automatiquement à 80 % de la pleine charge. Une deuxième phase de charge peut être relancée (après la première à 80 %), elle sera pilotée jusqu’à 100 % mais plus lentement pour respecter le voltage maximum de chaque cellule de la batterie.
Le convertisseur de tension intégré au chargeur génère une tension de 14,7 V, à partir des 300 V de la batterie de traction, pour recharger la batterie 12 V alimentant les équipements : calculateurs embarqués, éclairage, système audio, assistance de direction, pompe à vide, etc… Il joue le même rôle que l’alternateur dans les véhicules à motorisation thermique.


Contacts presse
www.peugeot-pressepro.com

 
Caroline Damey \ +33 (0) 1 40 66 55 61
caroline.damey@peugeot.com 

Scroll