Salon international de Francfort : Première mondiale de la nouvelle PEUGEOT 308 et nouveau coup d’avance environnemental | Média Peugeot France

Salon international de Francfort : Première mondiale de la nouvelle PEUGEOT 308 et nouveau coup d’avance environnemental

download-pdf
download-image
download-all
lun, 26/08/2013 - 11:15
(1352 Vues)

Sur son stand du 65ème Salon de Francfort, PEUGEOT dévoile les nouveaux atouts de son ambition et de sa montée en gamme. La marque crée l’évènement avec la nouvelle PEUGEOT 308 et expose une offre 3008 et 5008 renouvelée ; les modèles BlueHDi (technologie exclusive de dépollution Diesel Euro6), l’offre hybride Diesel HYbrid4, le démonstrateur 208 HYbrid FE et le concept 2008 HYbrid Air confirment son coup d’avance technologique et environnemental, pour aujourd’hui et pour demain. PEUGEOT affirme enfin, avec RCZ R, le concept-car ONYX et deux 208 déjà victorieuses en compétition, que l’émotion automobile sera toujours au cœur de sa promesse.

 


Parmi les 30 véhicules et concept-cars exposés sur les 2 900 m² du stand PEUGEOT de Francfort, les visiteurs pourront découvrir, dans l’espace dédié à la nouvelle PEUGEOT 308, pas moins de neuf exemplaires représentatifs de son offre de lancement.

Nouvelle PEUGEOT 308 : un design épuré et le PEUGEOT i-Cockpit pour des sensations inédites

La nouvelle PEUGEOT 308 s’inscrit au cœur du marché, dans le stratégique segment C (plus d’un tiers du marché européen) dont la silhouette Berline représente 43 %.

Pour répondre aux fortes ambitions de la marque, designers et ingénieurs ont conçu, avec une très haute exigence de qualité, une berline audacieuse, intuitive et moderne, au design pur et racé.

La nouvelle plateforme modulaire EMP2 (Efficient Modular Platform 2) permet à la nouvelle PEUGEOT 308 d’être le modèle le plus léger de sa catégorie avec un gain en  masse de 140 kg et le plus compact du segment (longueur de 4,25 m), tandis que ses porte-à-faux réduits sont garants d’une posture résolument dynamique et d’un généreux espace intérieur.

L’intérieur épuré et technologique de la nouvelle PEUGEOT 308, aux textiles et matériaux de grande qualité, se distingue par le PEUGEOT i-Cockpit, inspiré du concept car SR1. Composé d’un volant compact pour plus de sensations, d’un combiné Tête Haute pour une lisibilité idéale des informations, d’une console centrale haute et d’un  écran tactile de 9,7’’ pour une conduite intuitive, le PEUGEOT i-Cockpit se démarque résolument de la concurrence.

Ses cinq motorisations essence et HDi aux consommations maîtrisées disponibles au lancement, et son aérodynamique optimisée (Cx : 0,28, Scx : 0,63), autorisent des émissions à partir de 93 g/km CO2 (1.6 HDi 92). Au printemps 2014, de nouvelles technologies, parmi lesquelles l’inédit moteur 3-cylindres essence turbo (1.2 e-THP), des versions BlueHDi - dont une proposition record sur le segment à 82 g/km CO2 - et des boîtes de vitesses automatiques à 6 rapports de nouvelle génération, doteront la nouvelle PEUGEOT 308 d’une large offre de motorisations performantes et sobres.

Une nouvelle expérience de conduite est au rendez-vous : tout le savoir-faire de la marque PEUGEOT s’exprime sur la nouvelle PEUGEOT 308 par de nouveaux trains roulants de masse réduite et un ESP de dernière génération exploitant un freinage généreusement dimensionné. Associés aux avantages issus de la nouvelle plate-forme (masse allégée, porte-à-faux réduits, centre de gravité abaissé, direction électrique), ils confèrent à la nouvelle 308 un comportement dynamique de référence, alliant agilité, confort et tenue de route de haut niveau.

De nombreuses aides à la conduite technologiques renforcent encore la sérénité : Surveillance d’Angle Mort, Régulateur de Vitesse Actif, Alerte Risque de Collision et Freinage Automatique d’Urgence.

Encore inédits dans le segment, les projecteurs Full Led sont en série sur les finitions supérieures.

La nouvelle PEUGEOT 308 sera produite au plus près de ses clients : d’abord industrialisée à Sochaux pour un lancement sur les marchés européens à partir du 12 septembre, elle sera ultérieurement produite en Chine pour le marché domestique.

Dans l’espace dédié à la nouvelle 308,  308 R Concept, concept car ultra-sportif, radicalise la pureté et l’identité stylistiques de la voiture de série. Avec sa posture abaissée, ses voies larges et ses hanches marquées, campé sur ses roues de 19’’ tulipées, 308 R Concept ne fait pas mystère de sa vocation sportive et de son tempérament ravageur. Sous sa robe bicolore en carbone, il cache le moteur de la RCZ R, 4-cylindres essence de 1.6 l dont les ingénieurs de PEUGEOT SPORT ont su tirer 270 ch. soit une puissance spécifique, record dans la catégorie, de près de 170 ch. /l. Pour en exploiter tout le potentiel, 308 R Concept est doté d’un train avant avec différentiel à glissement limité Torsen et d’un système de freinage surdimensionné.

3008 et 5008 : vers la poursuite du succès

En 2009, PEUGEOT lançait deux offres destinées à accroître sensiblement les positions de la marque sur le segment C ; deux véhicules distincts, aux personnalités fortes et complémentaires, destinés à des clientèles différentes, mais qui partagent un contenu technologique élevé, un grand agrément de vie à bord, une qualité perçue de haut niveau et un comportement dynamique sans faille.

Quatre ans plus tard, le Crossover 3008 et le monospace compact 5008 remplissent largement leur contrat, avec respectivement 506 000 et 237 000 ventes mondiales cumulées (à fin juin 2013).

3008, en particulier, connaît un succès très supérieur aux objectifs, grâce à l’engouement suscité en Chine depuis son lancement en début d’année, et par l’accueil de la 3008 HYbrid4, première application de la chaîne de traction hybride Diesel, inauguré en 2012 en première mondiale.

Pour prolonger le succès, 3008 et 5008 s’exposent à Francfort avec leur face avant redessinée et leurs projecteurs technologiques. Plus contemporains et à la qualité perçue plus exigeante, ils adoptent les nouveaux codes stylistiques de la marque (calandre flottante, signature lumineuse…). A l’intérieur, ils intègrent une console centrale gravée laser et de nouveaux équipements : une caméra de recul et l’affichage couleur de la vision tête haute.

PEUGEOT : le coup d’avance technologique et environnemental

La marque réduit encore en 2013 les émissions moyennes pondérées de CO2 de ses gammes européennes : à fin mai, elles s’établissaient à 116,3 g/km, contre 121,5 g/km en 2012.

Sa politique environnementale se traduit par la constante optimisation des moteurs thermiques (amélioration du rendement, downsizing, stop&Start…) et par l’introduction de moteurs  de nouvelle génération comme la famille des moteurs essence trois cylindres 1.0l et 1.2l.

PEUGEOT expose à Francfort sa nouvelle technologie de dépollution Diesel BlueHDi sur une nouvelle 308 et une 508 SW. Associant de manière exclusive la SCR (Selective Catalytic Reduction) et le FAP additivé, elle permet de réduire les NOx jusqu’à 90%, d’optimiser les émissions de CO2 et la consommation, tout en assurant l’élimination des particules de 99,9 % en nombre. La technologie BlueHDi répond déjà largement à la norme Euro 6 Diesel et sera déployée, à partir de fin 2013, à l’ensemble des modèles Diesel de la marque, renforçant ainsi son leadership technologique dans le domaine du Diesel.

Une autre illustration majeure du coup d’avance environnemental et de la montée en gamme de PEUGEOT est la technologie hybride Diesel HYbrid4, inaugurée en première mondiale sur 3008 HYbrid4 puis déployée sur 508 RXH et 508 HYbrid4. PEUGEOT propose une offre inédite en termes de prestations environnementales et de sensations de conduite. Les trois modèles HYbrid4 ont déjà séduit plus de 28 000 clients.

Grâce à une puissance cumulée de 200 ch. issue de la motorisation 2.0 HDi FAP entraînant le train avant et d’un moteur électrique sur l’essieu arrière, les modèles HYbrid4 concilient une nouvelle expérience de conduite par le choix de leurs 4 modes  (automatique, « ZEV », sport, 4WD) et des émissions de CO2 à partir de 88 g/km.

Mais, pour atteindre à terme l’objectif d’un véhicule de série accessible ne consommant que 2 l/100 km, PEUGEOT s’oriente vers des solutions en rupture.

Ainsi, avec la technologie HYbrid Air, étape-clé vers cet objectif, PEUGEOT s’affirme à nouveau en pionnier. 2008, modèle à vocation internationale, est le support naturel de cette nouvelle chaîne de traction qui associe moteur essence et air comprimé dans une technologie aux coûts maîtrisés, applicable dès 2016 sur les VP et VUL des segments B et C et accessibles au plus grand nombre sur les 5 continents.

2008 HYbrid Air combine deux énergies pour atteindre le meilleur rendement selon les différentes situations : l’air comprimé issu notamment de la récupération de l’énergie de freinage et de décélération va assister ou se substituer au moteur 3-cylindres essence de dernière génération optimisé sur ses meilleurs points de fonctionnement.

Composée, pour la partie pneumatique, d’un réservoir haute pression dans le tunnel central, d’un réservoir basse pression au niveau du train arrière et d’un ensemble moteur/pompe installé sur la transmission, la chaîne de traction HYbrid Air préserve l’habitabilité et la modularité du véhicule et se traduit, pour le conducteur, par trois modes d’exploitation : Air (ZEV), Essence et Combiné.

Cette nouvelle chaîne de traction HYbrid Air sera accompagnée d’innovations dans d’autres domaines pour atteindre l’objectif de 2,0 l/100km.

Ces technologies complémentaires sont explorées par le démonstrateur 208 HYbrid FE.

Pour le concevoir, PEUGEOT et TOTAL, partenaires depuis 1995, ont uni le meilleur de leur savoir-faire et s’engagent sur un défi ambitieux qui concilie émissions en rupture et plaisir de conduire : 208 HYbrid FE n’émet que 49 g/km de CO2 - soit deux fois moins que la très efficace 208 1.0 VTi -  mais accélère de 0 à 100 km/h en 8’’ - comme la 208 GTi…

Il s’agit d’un démonstrateur full hybrid non plug-in dont PEUGEOT entend utiliser les briques technologiques élémentaires dans ses véhicules de demain.

Plusieurs pistes ont été suivies : aérodynamique optimisée, masse réduite de 200 kg grâce à l’emploi massif de matériaux composites et de polycarbonates, chaîne de traction hybride essence associant un moteur 3-cylindres et sa boîte pilotée à une machine électrique et une batterie issues de l’expérience de l’Endurance, lubrifiants moteur spécifiques développés par Total Lubrifiants.           208 HYbrid FE reçoit en avant-première des liaisons au sol composites tandis que des pneumatiques et des jantes spécifiques réduisent la résistance au roulement.

Montée en gamme et expériences de conduite exclusives

Sur le stand PEUGEOT de Francfort, les visiteurs pourront découvrir une autre illustration du savoir-faire de la marque en termes de design et de sensations de conduite. L’exclusive RCZ R, version survitaminée de l’emblématique coupé sportif RCZ qui a déjà séduit plus de 50 000 passionnés, sera dès le début de 2014 le modèle de série le plus puissant dans l’histoire de la marque.

Son nouveau moteur 1.6 l de 270 ch. – record de puissance spécifique dans la catégorie – répond  aux normes Euro 6 et limite les émissions de CO2 à 145g/km, plaçant RCZ R dans un registre de performance et d’efficience inédit. Signature exclusive et promesse de sensations intenses, son assiette abaissée et ses roues de 19’’ procurent à RCZ R une posture encore plus expressive ; du poste de pilotage à l’ambiance subtilement élitiste, le conducteur pourra exploiter les performances du moteur grâce aux liaisons au sol spécifiques associées à un différentiel à glissement limité Torsen.

ONYX, l’Inspiration : dans la grande tradition des super-cars de la marque, ONYX ne manquera pas de frapper l’imagination des visiteurs du salon de Francfort.

Sous sa silhouette radicale et sculptée de 4,65 m, chaussée de roues de 20’’, ONYX cache un cœur d’athlète : fixés sur la coque en carbone, le V8 hybride HDi 3,7 l de 600 ch. en position centrale arrière, la boîte séquentielle à 6 rapports et les trains roulants sont issus de l’exigeant savoir-faire de la compétition au plus haut niveau.

La carrosserie interpelle par le contraste de ses matériaux et la noblesse d’une patine que leur ont donné le temps et les kilomètres : cuivre pur pour les ailes et les portières, carbone noir mat pour les autres panneaux de la robe.

Encadré par les arches en aluminium, le pavillon vitré à double bossage révèle la structure en carbone et un habitacle inédit, écrin tout d’une pièce tendu de feutre : les occupants font ainsi corps avec une pièce homogène. Avec ONYX, PEUGEOT poursuit sa réflexion sur les matériaux : c’est le cas avec le Newspaper Wood, produit à partir de journaux usagés et compressés, dans lequel est réalisée la planche de bord.

2013 est l’année de la montée en puissance pour la 208, mais aussi celle des superlatifs pour PEUGEOT SPORT avec les versions compétition de l’héritière de la saga des séries-2 PEUGEOT !

Nul doute que le public allemand se pressera autour de la 208 T16 Pikes Peak : 25 ans après la première victoire de Ari Vatanen et de sa 405 T 16 dans la mythique épreuve américaine, c’est au volant de la désormais légendaire 208 T 16 Pikes Peak, version ultime de 208 (V6 bi-turbo de 3,2 l, 875 chevaux pour 875 kilos, 0 à 100 km/h en 1’’8…) que Sébastien Loeb a pulvérisé, en 8’ 13’’ 878, le record des 20 km d’ascension. Une aventure humaine et mécanique qui traduit le goût de l’excellence de toute une marque.

A l’occasion du lancement commercial de la 208 GTi, qui fait revivre le mythe, trois 208 GTi PEUGEOT SPORT étaient engagées aux très exigeantes « 24 Heures du Nürburgring » 2013; dotées d’un moteur 1.6 l turbo essence de 300 ch., les 208 aux trois lettres magiques ont signé le triplé dans leur catégorie. L’une d’elles sera exposée sur le stand PEUGEOT de Francfort.

Scroll